Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Ma galerie de peinture
  • : Galerie virtuelle, présentation de peinture, aquarelle, pastelle.
  • Contact

Ce blog est une occasion de partager des moments de création avec vous. J’aimerais que vous me disiez ce que vous en pensez. Comme tous les artistes je suis bien seule face à mon travail, l’avis de l’amateur d’art ou d’un autre artiste me serait d’une grande utilité… Si l’échange fonctionne, nous pourrions dialoguer et nous enrichir mutuellement. L’art c’est avant tout une émotion partagée.

Si vous souhaitez réagir, contribuer ou acheter, deux possibilités :

-utiliser les « commentaires »

-envoyer un courriel : sylvettev@hotmail.fr 

Recherche

28 mars 2007 3 28 /03 /mars /2007 16:01

Cette peinture à une histoire très triste. J’avais une amie qui est morte le 22 Février 2007, cette amie s’est tuée en faisant une chute mortelle dans son escalier, elle s’est fracturé le crâne et a agonisé deux jours à l’hôpital, dans un coma irréversible. Cette amie était une sœur pour moi, son départ m’a laissé très pauvre et très démunie, notre amitié était profonde, son absence est un défi, un scandale, une erreur monumentale. Je suis très en colère, mais contre qui ? Contre son absence ? Contre tout ce que nous avions encore à faire, à dire, à voir, à aimer ? Contre le printemps qu’elle ne verra pas ? Contre les roses de son jardin qui vont pousser, sans les soins attentifs qu’elle leur prodiguait ? Contre la vie qui continue, comme si de rien n’était ?

Je cite ici l’écrit que m’a envoyé après avoir vu ce tableau, la femme qui partageait ça vie :

« Ce corps si beau, lumineux, éblouissant, comme dans l'aura du souvenir, "tel qu'en lui-même l'éternité le change", comme disait Mallarmé, mais aussi comme dans les flammes, mais aussi comme dans l'airain de la mort,, ... Et peu à peu envahi par la terre, recouvert de cendres... Et qui a encore un peu de vie, un peu de chair, un peu de sang qui s'enfuit par la brisure, vie qui reflue, qui palpite une dernière fois, dans ce bleu du ciel si implacable ».

Au revoir mon amie, tu nous manques, nous sommes si vides de ton départ.

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
Bonjour Sylvette,<br /> C'est trés beau en effet ce que je vois comme un passage d'un monde à un autre ...<br /> Cordialement.<br /> Samie Louve.<br />  
Répondre
J
quelle beauté !<br /> Je ne suis pas une artiste pour commenter ce tableau, mais je le fais avec tout mon coeur qui pleure en regardant et en lisant ..<br /> Cette amie est figée au moins devant nos yeux pour l'éternité.<br /> C'est une merveille.<br /> Du courage pour adoucir cette épreuve.<br /> Jo
Répondre