Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Ma galerie de peinture
  • : Galerie virtuelle, présentation de peinture, aquarelle, pastelle.
  • Contact

Ce blog est une occasion de partager des moments de création avec vous. J’aimerais que vous me disiez ce que vous en pensez. Comme tous les artistes je suis bien seule face à mon travail, l’avis de l’amateur d’art ou d’un autre artiste me serait d’une grande utilité… Si l’échange fonctionne, nous pourrions dialoguer et nous enrichir mutuellement. L’art c’est avant tout une émotion partagée.

Si vous souhaitez réagir, contribuer ou acheter, deux possibilités :

-utiliser les « commentaires »

-envoyer un courriel : sylvettev@hotmail.fr 

Recherche

15 août 2007 3 15 /08 /août /2007 10:26
poisson.jpg

Cette hélice et bien attirante ! Le jeu consiste à passer dedans, le plus vite possible, sans se faire hacher menue, c’est un jeu de « con », mais, ça occupe le petit peuple. Evidement y a quelques morts, mais quelle « frime » pour la drague, les « poissonnes » ne résistent pas devant un tel courage, si tu réussis ta carrière est assurée. Tu peux aussi persuader ton copain de le faire, t’as ne chance sur deux d’être le vainqueur. A toi la gloire, le bon boulot et les nanas… Que le meilleurs gagne et mort aux autres.

C’est bizarre, mais ça me fait penser à quelque chose. Dans mon élément a moi, il existe aussi des jeux, très dangereux qui font pas mal de morts pour la gloire de quelques uns.

Partager cet article
Repost0
10 mai 2007 4 10 /05 /mai /2007 10:38

Les trois Grâces, progéniture de Zeus, Euphrosyne, Thalie, Aglaé.

C’est trois femmes étaient elles d’une jalousie féroce, ne supportant aucune concurrence ?

Ou bien, représentent elles l’inquisition contre la beauté et le vie ?
La démarche reste la même, détruire l’autre.

Ou bien, c’est trois femmes représentent la mort et le jugement dernier ?
Et là ! C’est incontournable…

Partager cet article
Repost0
27 avril 2007 5 27 /04 /avril /2007 16:51

Le Masque prophète

"Il parut au milieu de ses partisans; Hakem n'avait rien perdu de son éloquence.
Son discours avait la même force ; il leur parla, et les convainquit qu'il ne
portait le masque que pour empêcher les hommes d'être éblouis par
la lumière qui sortait de sa figure. "
Partager cet article
Repost0
28 mars 2007 3 28 /03 /mars /2007 16:01

Cette peinture à une histoire très triste. J’avais une amie qui est morte le 22 Février 2007, cette amie s’est tuée en faisant une chute mortelle dans son escalier, elle s’est fracturé le crâne et a agonisé deux jours à l’hôpital, dans un coma irréversible. Cette amie était une sœur pour moi, son départ m’a laissé très pauvre et très démunie, notre amitié était profonde, son absence est un défi, un scandale, une erreur monumentale. Je suis très en colère, mais contre qui ? Contre son absence ? Contre tout ce que nous avions encore à faire, à dire, à voir, à aimer ? Contre le printemps qu’elle ne verra pas ? Contre les roses de son jardin qui vont pousser, sans les soins attentifs qu’elle leur prodiguait ? Contre la vie qui continue, comme si de rien n’était ?

Je cite ici l’écrit que m’a envoyé après avoir vu ce tableau, la femme qui partageait ça vie :

« Ce corps si beau, lumineux, éblouissant, comme dans l'aura du souvenir, "tel qu'en lui-même l'éternité le change", comme disait Mallarmé, mais aussi comme dans les flammes, mais aussi comme dans l'airain de la mort,, ... Et peu à peu envahi par la terre, recouvert de cendres... Et qui a encore un peu de vie, un peu de chair, un peu de sang qui s'enfuit par la brisure, vie qui reflue, qui palpite une dernière fois, dans ce bleu du ciel si implacable ».

Au revoir mon amie, tu nous manques, nous sommes si vides de ton départ.

Partager cet article
Repost0
20 novembre 2006 1 20 /11 /novembre /2006 13:34

La légende poétique du cheval Camargue.

Bien des récits circulent qui disent son origine marine. Un homme poursuivi sur la plage des Saintes-Maries par un noir taureau et n'ayant d'autre échappatoire que la mer, fut sauvé par un étalon tout droit sorti de l'écume de la mer, qui lui dit: " Je ne serai jamais ton esclave, mais ton ami ". Et l'homme, durant trois jours, dressa l'étalon qui devint son meilleur compagnon.

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2006 3 15 /11 /novembre /2006 14:10

Refuser de faire un enfant reste encore une interrogation face au "devenir mère" qui sous-tend les destins féminins depuis des lustres. On s’interroge en général de manière compassionnelle : pauvre femme elle ne peut pas ? (Côté biologique : âge, stérilité ou infertilité non résolue médicalement). Ou bien accusatrice : elle ne veut pas ? (Sous entendu, sa tête ne tourne pas rond, elle est égoïste, elle refuse sa féminité ?). Le refus de maternité reste dans la mentalité générale considérée comme une déviance au comportement "naturel" d’une femme. Du coup, si c’est perçu comme une déviance, il y a donc un côté pathologique à ce refus. Si on laisse de côté le biologique, on en vient à se pencher sur les motivations des femmes qui refusent de faire un enfant.

http://www.chiennesdegarde.org/article.php3?id_article=265

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2006 5 03 /11 /novembre /2006 14:52

Alter ego : L’autre c’est moi… Pari d’affirmation de la vie

L'illusion de l’amour fusionnel.

Un ego et deux femmes.

Moi je souffre d’en aimer qu’une seule et de ne pas être aimée d’elle.

 

Partager cet article
Repost0